Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Signaler une annonce
  • Star Wars The Old Republic : Bioware explique le Commandement Galactique et les Soulèvements de Knights of th... https://t.co/ZlGAmUOdDO
  • Star Wars The Old Republic : Bioware s'attaque aux spammeurs et vendeurs de crédits: Le développeur annonce u... https://t.co/rCzAcERFmW
  • Star Wars The Old Republic : Knights of the Eternal Throne arrive le 2 décembre: La nouvelle extension pour S... https://t.co/sBYRiK6AqL

Star Wars The Old Republic fête ses deux ans : quel bilan ?

Le 20 décembre, Star Wars The Old Republic fêtera ses deux ans et en profite pour offrir quelques goodies à ses joueurs. Cet anniversaire est aussi l'occasion de dresser le bilan d'une deuxième année d'exploitation sous le signe du free-to-play (ou presque).

Le 20 décembre prochain, Star Wars The Old Republic fêtera ses deux ans d'exploitation. Comme tout anniversaire qui se respecte, l'événement s'accompagne de quelques (menus) cadeaux : comme l'année dernière, les joueurs recevront des feux d'artifice aux couleurs de leur faction et cette année, les abonnés profiteront aussi de « peintures exclusives pour leur vaisseau de reconnaissance » (pour peu qu'on ait un compte abonné avant demain mardi 17 décembre 2013 à 8h59).

Star Wars The Old Republic
La Guerre d'Effroi - Mise à jour 2.4

Mais au-delà des festivités, la date anniversaire est sans doute aussi l'occasion d'esquisser un rapide bilan de cette deuxième année d'exploitation. Car si la première année d'exploitation de SWOTR était plutôt synonyme d'échecs (un contenu consommé trop vite, une incapacité à occuper les joueurs à haut niveau, suivi d'une hémorragie d'abonnés et d'une vague de licenciements chez l'exploitant), la seconde débutée par le passage en free-to-play du MMORPG semble un peu plus reluisante.
Pour rassasier les joueurs, le studio Bioware s'est attaché à multiplier les mises à jour, plus ou moins fournies et ambitieuses (deux extensions, deux mises à jour majeures - 2.0 et 2.4 - et des mises à jour régulières plus modestes, recyclant parfois un contenu existant sous une nouvelle forme), notamment pour étoffer son contenu de haut niveau. Le MMO s'est enrichi de nouveaux donjons et raids PvE, a ouvert de nouvelles arènes PvP accueillant des tournois et compte depuis peu des mécanismes de combats spatiaux (débloqués avec la seconde extension Galactic Starfighter, accessible dans un premier temps uniquement aux abonnés et joueurs payants mais qui sera aussi distribuée gratuitement à l'ensemble des joueurs à partir de février 2014).

Ce modèle free-to-play aurait permis à SWTOR d'attirer quelque deux millions de joueurs inscrits et Bioware revendique aujourd'hui 500 000 abonnés (faisant de SWTOR, dixit Electronic Arts, le « deuxième MMORPG occidental en terme d'abonnements » après World of Warcraft et devant EVE Online). Une capacité à attirer les joueurs qui se traduirait financièrement : selon l'éditeur, le passage en free-to-play aurait permis de « doubler le chiffre d'affaires mensuel du MMORPG » par rapport aux résultats enregistrés lors de son exploitation payante (mais sans précision chiffrée).
Un résultat qui tend à satisfaire l'éditeur (quand bien même il affichait des espérances bien supérieures avant le lancement du jeu en décembre 2011 au regard du coût de développement exorbitant de SWTOR), mais qui enthousiasme manifestement un peu moins les joueurs : l'abonnement optionnel s'avère vite nécessaire à qui s'investi durablement et veut jouer confortablement et l'offre free-to-play fait plus figure de démo gratuite que de réelle modèle économique à base de gratuité.
Il n'empêche qu'au terme de ces deux ans d'exploitation, Star Wars The Old Republic semble avoir trouvé son public tout comme un rythme de croisière en termes de mises à jour apte à fidéliser sa base de joueurs.