Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Signaler une annonce
  • Star Wars The Old Republic : Bioware explique le Commandement Galactique et les Soulèvements de Knights of th... https://t.co/ZlGAmUOdDO
  • Star Wars The Old Republic : Bioware s'attaque aux spammeurs et vendeurs de crédits: Le développeur annonce u... https://t.co/rCzAcERFmW
  • Star Wars The Old Republic : Knights of the Eternal Throne arrive le 2 décembre: La nouvelle extension pour S... https://t.co/sBYRiK6AqL

Star Wars: The Old Republic en version 5.8, du changement pour la boutique

En parallèle de la mise en place de la mise à jour 5.8a, le MMORPG Star Wars: The Old Republic voit arriver plusieurs changements dans la boutique, dont la possibilité d'acheter directement des objets.

Izax le Destructeur

Plus tôt en mars, la mise à jour 5.8 s'est chargée de conclure l'opération Dieux nés des machines, avec le cinquième et dernier boss, le bien nommé Izax le Destructeur. Il est disponible en mode histoire et maître, le mode maître complet étant mis de côté faute de temps pour les développeurs, qui passeront à d'autres propositions pour Star Wars: The Old Republic.

Cette mise à jour concernait également les événements de conquête, avec une nouvelle interface proposant de nouveaux objectifs journaliers, des missions et autres récompenses depuis ajustés par la version 5.8a. Autre registre, il est question de romance, Arcann étant désormais disponible pour de nouvelles opportunités. Le partenaire Vector Hyllus fait son apparition aux côtés des agents impériaux, tandis qu'Ashara Zavros officiera avec les inquisiteurs Sith.

Le (nouveau) marché du cartel

Le changement majeur accompagnant la mise à jour 5.8a se trouve du côté de la boutique, avec la volonté de proposer plus d'objets notamment sous la forme de ventes limitées dans le temps. Cela passera par la vente directe d'un objet du jeu, ou par la touche de hasard avec des packs contenant des objets et du cosmétique. Des réductions viendront tenter régulièrement les joueurs d'ouvrir le porte-monnaie, pour gagner du temps dans un univers pourtant aussi virtuel qu'éphémère.