Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Signaler une annonce
  • Star Wars The Old Republic : Bioware explique le Commandement Galactique et les Soulèvements de Knights of th... https://t.co/ZlGAmUOdDO
  • Star Wars The Old Republic : Bioware s'attaque aux spammeurs et vendeurs de crédits: Le développeur annonce u... https://t.co/rCzAcERFmW
  • Star Wars The Old Republic : Knights of the Eternal Throne arrive le 2 décembre: La nouvelle extension pour S... https://t.co/sBYRiK6AqL

Compte rendu de la PGW

Nos impressions sur SWTOR à la PGW !

L'équipe JOL était présente à la deuxième édition du jeune salon Français de la Paris Games Week. Voici un compte rendu de l'ambiance sur place et de ce que Bioware nous a permis de faire durant ce salon ! Ne cherchez pas d'exclusivité dans cet article, ce fut ma première question en arrivant et la réponse fût la suivante : "Pas d'exclusivité sur le jeu pour la PGW". Nous serons donc pas mieux servis qu'à la New York comic-con de la semaine dernière...

Nous avions rendez vous le vendredi matin avec l'équipe communautaire Française pour une journée bien remplie. Cependant nous avons investit les lieux dès le jeudi après midi !

 

Jeudi :

Le stand était tout juste en place et le Hall 3 du Paris Expo sentait la moquette neuve et les stands fraichement montés. Les hôtesses attendaient patiemment les hordes de journalistes prêts à se ruer sur les démos et...les petit fours bien entendu !

Photo PGW 01

Nous avons donc découvert le stand de SWTOR et ses 32 PC disposés en ligne et en hauteur pour dominer tout les passants curieux et subjugués par le grand écran qui passe des vidéos en continue du jeu. De part et d'autre du stand des écrans de PC reflètent d'une bien belle manière les sessions de gameplay sur les mondes d'origines des joueurs. Inutile de revenir sur nos impressions de ce côté là, rien n'a changé. Il s'agissait d'une ancienne version non localisée en Français. Et j'y ai rencontré quelques bugs mais qui ne doivent plus faire partie de la dernière version.

Malgus surveille ses troupes
Malgus surveille ses troupes

 

Évidemment Darth Malgus était au rendez vous une fois de plus ! Le grand bonhomme qui doit frôler les 2m50 avait l'air content de respirer l'air Parisien, après avoir visité l'Allemagne et l'Angleterre. Le climat froid l'a contraint à mettre sa capuche, Malgus étant déjà sujet à des crises d'asthme, il n’était pas raisonnable qu'il attrape un rhume de cerveau par dessus le marché !

Une petite vitrine située juste à gauche de Malgus exhibait tous les produits dérivés à l'effigie du jeu : les produits Razer, la BD "Blood of the Empire" édité chez Delcourt, les romans, la statuette en résine de Malgus de l'édition collector et le très beau livre sur le making-of du jeu. Très frustrant d'ailleurs car celui-ci était juste entre ouvert, impossible d'entrevoir l'intérieur !

Après un premier contact avec l'équipe communautaire et notamment Antonio Moreno, Daniela Heine et Alexandre Moreau. Nous avons profité de la journée dédiée aux médias pour jouer un peu au jeu. Des membres d'EA étaient également présents et très disponibles pour parler du jeu et de son lancement imminent. Les discours étaient plutôt rassurants sur leur philosophie du lancement et leur vision de la communauté.

 

Vendredi :

Nous sommes arrivés à l'hôtel Mercure, la base temporaire de Bioware pour ce salon à 10h. Était déjà présent des membres des sites Chimaera, Le courtier de l'ombre, Millenium, FureurStar wars Universe et Origine Online !

Accueillis chaleureusement par Antonio et Alexandre, nous avons eu le temps de discuter autour d'un petit déjeuner (le deuxième de la matinée pour ma part ! Non je ne suis pas un hobbit !). Des grands panneaux aux couleurs du jeu habillaient les murs, notre regard de rapace nous a permis de constater que ceux-ci n'avaient pas été bien traités lors du voyage, ou alors avaient déjà bien morflés durant la Gamescom ! Mais la tentation d'en récupérer un restait toutefois intense malgré les coins cornés.

Photo PGW 02

 

Antonio Moreno et Alexandre Moreau
Antonio Moreno et Alexandre Moreau

 

Après un rapide Briefing nous avons rejoint le salon de la PGW escortés par....la 501ème Légion ! En effet des stormtropers et notamment un magnifique clone de la prélogie, ainsi qu'un snowtrooper de Hoth ont assurés notre sécurité jusqu'au stand (ne doutez pas des dangers que renferment la PGW et notamment ses geeks enragés du stand Battlefield 3). Un Jango Feet veillait également à ce qu'aucun Jedi ne s’infiltre parmi nous dans le Hall 3 !

Photo PGW 03

 

Photo PGW 07

Très vite la première session de PVP a débuté entre les membres des sites présents et quelques personnes du public. Pour ma part j'ai participé à la session de l'après midi côté République avec des confrères de Chimaera (affilié à l'Empire) contraint et forcé à trahir leur camp. Enfin, trahi c'est vite dit puisque nous nous sommes fait laminer par l'Empire dans la bataille PVP d'Alderaan ! On mettra donc cela sur le dos du staff de Chimaera ! ;-)

 

L'équipe JOL perd la partie avec Chimaera !
L'équipe JOL perd la partie avec Chimaera !

 

Quelques impressions s'imposent sur la partie de Huttball qui a suivie. Ce fut ma première session dans cette arène de fous furieux. Je jouais un Chevalier Jedi. Dès les premières secondes ma condition de jeune noob du huttball m'a valu un séjour direct et définitif dans les agréables bains d'acides de l’arène. Après avoir décidé de désactiver le mode "boulet" de mon personnage, je me mis donc en quête de quelque chose d'utile à faire dans cette arène. Le saut du Jedi est bien pratique pour se déplacer rapidement sur le terrain, car celui-ci est sur plusieurs niveaux et il est bien chiant de tomber dans les tréfonds de l'arène. Viser un ennemi et lui sauter dessus vous permet donc de prendre des "raccourcis".

En parlant des pièges, il faut signaler également les lances-flammes pernicieux qui vous one shot sans prévenir. En effet un méchant lag pouvait par moment vous faire croire que la plateforme était sure alors qu'en fait les flammes arrivaient. La partie a surtout ressemblé à une grosse mêlée compacte où l'heureux porteur de la balle se faisait joyeusement défoncer la tronche à coup de roquettes, foudre, sabre laser, blaster et j'en passe. Le rôle du tank est appréciable dans ce cas là car il peut encaisser pas mal grâce à sa compétence pour dévier les tirs ou encore celle qui vous permet de vous libérer d'un sort de blocage. Encore faut-il pratiquer un bon jeu de passe au moment où les dommages deviennent insupportables. Au final la République s'est inclinée sur un score de 1 à 0.

Le huttball est ma foi prometteur pour les équipes organisées, il est possible de faire de bonnes stratégies et d'utiliser ses compétences à bon escient dans la partie. Quelques réglages semblent encore à faire côté agencement de la carte (la zone inférieur est juste insupportable) et au niveau des pièges. Et comme certains joueurs semblent le demander, des compétences spéciales supplémentaires dédiées au huttball seraient peut être pas mal (comme une petite accélération par exemple).

Après une agréable mais trop courte interview avec Alexander Freed (scénariste senior et auteur de l'histoire de l'agent impérial) dont nous vous proposerons une interview très prochainement, nous nous sommes rendu à la soirée communautaire appelée aussi meet'n'greet au café bonbon. L'ambiance tamisée rappelait la cantina des films tout comme l'étrange faune qui s'y trouvait. Peu après 21h le staff a fait son apparition est était comme prévu disponible pour discuter. Il s'agissait donc d'Antonio Moreno (revêtu d'un coastard !), Alexandre Moreau, Daniela Heine, Chris Collins, Michelle Ryan et Alexander Freed. Après une bonne journée à 1500 décibels à la PGW, tout le monde s'attendait certainement à pouvoir discuter dans un endroit calme. Que nenni, le DJ du café bonbon avait décidé qu'il était temps pour tout le monde de définitivement perdre sa voix et ses tympans. Ce qui fut chose faite vers 23h au moment où le patron décida de rallumer les lumières et de nous dire de rentrer chez nous et de réfléchir à notre avenir. Une soirée sympathique qui passa malheureusement trop vite ! Les discussions endiablées se sont enchainées frénétiquement jusqu'à l'heure fatidique.

 

L'équipe communautaire au complet
L'équipe communautaire au complet

 

Samedi :

Le dernier jour de couverture du salon pour ma part et à juste titre puisque la fréquentation a logiquement explosée ce jour là avec l'arrivée des jeunes gamers tout juste en Vacances. Je n'ai pas évoqué précédemment la fréquentation car le vendredi fut tout à fait agréable. Pas trop de monde dans les allées, des files d'attentes décentes et ma foi une bonne ambiance.

Romeo Knight de JOL
Romeo Knight de JOL

 

Le samedi fût donc une toute autre histoire. La file d'attente s'est transformée en un véritable snake géant qui peinait à ne pas toucher le bout de l'autre queue du stand Battlefield 3 juste derrière. Et la marée humaine associée à tous les PC/consoles/spots lumineux du salon a contribué à transformer le Hall 3 en serre tropicale, provoquant un choc thermique de 30° avec l'extérieur. Mise à part cela, cette journée fut l'occasion de rencontrer plein de monde de la communauté SW:TOR (Theladril de Fallen Forge, Ylesia de Cantina News, Luuke de Holonet, des membres de la guilde Force Unifiée, des membres de la guilde Eclipse...) et ainsi de partager sa vision du jeu et de la sortie imminente.

Les séances de Questions/réponses ont continuées sur le stand avec Alexander Freed. Heureusement il n'a pas subi une fois de plus le piètre animateur du vendredi qui n'avait pas bien assimilé que le jeu se déroulait 3000 ans avant les films et qui animait le stand tel un moniteur du camping des flots bleus. Par vous donner une petite idée du niveau, l'animateur de chez EA hurlait "Star" et les fans présents devaient crier "Wars" à sa suite pour espérer obtenir un T-shirt. Autant dire qu'on a frôlé de peu le karaoké Star wars sur l'écran géant du stand ...

Les fans en furie
Les fans en furie

 

Pour conclure ce fut un agréable salon qui a surtout permis de rassembler la communauté et de discuter avec le staff. La passion des fans Français pour la licence n'a pas faillie à sa réputation et le dimanche fut encore plus mémorable. Par contre pour les annonces croustillantes sur le jeu nous attendront soit la DreamHack soit tout simplement la sortie le 20 Décembre !

Des remerciements s'imposent à l'équipe de Bioware et EA qui se sont époumonés, se sont cassés les oreilles et ont transpirés sur le stand du matin au soir et ce pendant 6 jours !


Crédits photo :

Aeria de JOL-Wildstar

Orwan Oban (Baestir) de la guilde Eclipse

Elahÿra de la guilde Eclipse

Harraval de la guilde Eclipse

42 commentaires | Écrit par Thaerim - Le 24 octobre 2011 à 16:01.