Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Signaler une annonce
  • Star Wars The Old Republic : Bioware explique le Commandement Galactique et les Soulèvements de Knights of th... https://t.co/ZlGAmUOdDO
  • Star Wars The Old Republic : Bioware s'attaque aux spammeurs et vendeurs de crédits: Le développeur annonce u... https://t.co/rCzAcERFmW
  • Star Wars The Old Republic : Knights of the Eternal Throne arrive le 2 décembre: La nouvelle extension pour S... https://t.co/sBYRiK6AqL

Un premier bilan du lancement

Quelques jours après la sortie officielle du 20 Décembre, premier bilan et perspectives d'avenir.

Si le jeu est officiellement disponible que depuis mardi dernier, les plus impatients (ayant précommandé le jeu) participent à l'accès anticipé du MMORPG depuis le 13 décembre. Pour l'occasion 106 serveurs occidentaux avaient été ouverts pour les accueillir, et le nombre a été régulièrement augmenté pour répondre à l'afflux de joueurs (on compte aujourd'hui 214 serveurs diversement peuplés, répartis entre les 123 serveurs nord-américains et les 91 serveurs européens dont 16 francophones - à titre de comparaison, après sept ans d'exploitation, World of Warcraft repose sur un peu moins de 500 serveurs en Occident). Le nombre de joueurs enregistré est déjà d'environ 1 million d'après les deux dirigeants de Bioware, la liste des serveurs en donne pleinement la mesure.

On avait par ailleurs noté que le couple Bioware / Electronic Arts entendait faire de ce lancement l'illustration de la qualité de son service - là où nombre d'exploitants de MMORPG s'enorgueillissent (presque) des longues files d'attentes pour se connecter à des serveurs de jeu saturés, reflétant l'engouement des joueurs pour leur titre. Le (pré)lancement de SWTOR a donc été volontairement limité à certaines régions du monde (l'Occident) et étalé sur plusieurs jours, débloquant régulièrement l'accès de nouveaux joueurs au fil du temps pour éviter tout engorgement. Bioware en profite d'ailleurs pour annoncer la disponibilité du jeu en Australie et en Nouvelle Zélande pour le printemps prochain, avec des serveurs locaux.


Aujourd'hui, les serveurs sont logiquement pris d'assaut et sur certains d'entre eux, on constate déjà des files d'attente. Pour autant, nombre de serveurs restent à l'évidence plus accessibles que d'autres et le développeur invite les joueurs à les utiliser en priorité. Bioware nous rappelle d'ailleurs dans ce message leurs efforts déployés pour réduire le temps des files d'attentes, qui avoisinent actuellement 30 minutes en moyenne pour les serveurs les plus convoités.

Enfin, le studio tient à rassurer les joueurs sur le contenu futur, James Ohlen nous donne plus de détails et dévoile une image d'un boss d'une nouvelle zone litigieuse :

De nombreux joueurs nous ont demandé plus d’informations au sujet de nos plans pour le futur. Qu’allons-nous offrir aux joueurs en termes de fonctionnalités et de contenu ? Bien que nous ayons donné quelques informations au sujet des fonctionnalités sur lesquelles nous travaillons, nous n’avons pas offert beaucoup de détails sur le contenu. Nous avions dit que nous vous offririons plus de zones litigieuses, d’opérations et de zones de guerre, et maintenant nous aimerions vous donner quelques détails sur celles-ci.

Le mois prochain nous inaugurerons une nouvelle zone litigieuse et l’extension d’une opération. La nouvelle zone litigieuse implique une épidémie pouvant avoir des conséquences dramatiques pour la galaxie. Elle a lieu dans un tout nouveau monde et comprend des combats épiques. Je ne peux pas tout vous dévoiler, mais préparez-vous à quelque chose de différent. L’opération étendue ne fait rien de moins que de reprendre le scénario du Palais de Karagga et d’en tripler la taille ! Elle inclut trois nouveaux boss et quelques pièces d’équipements plutôt épiques. Vous ne nous croiriez pas si nous vous parlions du dernier boss, alors nous avons simplement mis une image.

Star Wars The Old Republic

Nous avons prévu de continuer à créer des zones litigieuses, des opérations, des zones de guerre et de nouveaux systèmes de jeu à un rythme régulier. Cette mise à jour arrivera au début de l’année prochaine et n’est qu’un avant-goût de ce que nous vous préparons. Restez en ligne pour d’autres annonces !

 

Le premier bilan est donc plutôt positif avec un lancement bien canalisé même si certains placements de guildes sur les serveurs ne font pas l'unanimité et que les files d'attentes n'ont pas pu être évitées malgré le déploiement massif et constant de serveurs. On attends donc les premiers patchs (qui seront principalement des correctifs pour stabiliser le jeu) et du nouveau contenu dès le début de l'année ! Il n'y a plus qu'à espérer que Bioware arrive à convaincre ses joueurs et à les garder pour assurer la pérennité du titre.

301 commentaires | Écrit par Thaerim - Le 24 décembre 2011 à 01:40.