Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Signaler une annonce
  • Star Wars The Old Republic : Bioware explique le Commandement Galactique et les Soulèvements de Knights of th... https://t.co/ZlGAmUOdDO
  • Star Wars The Old Republic : Bioware s'attaque aux spammeurs et vendeurs de crédits: Le développeur annonce u... https://t.co/rCzAcERFmW
  • Star Wars The Old Republic : Knights of the Eternal Throne arrive le 2 décembre: La nouvelle extension pour S... https://t.co/sBYRiK6AqL

« 200 000 précommandes en cinq à six jours »

27 juillet 2011 à 13:42 | Par Uther | 117 commentaires

Les pré commandes de Star Wars The Old Republic ont été lancées le week-end dernier. EA revendique 200 000 ventes et y voit déjà un record, en escompte plus à l'avenir, mais provoque l'ire des joueurs non occidentaux qui n'y ont pas accès.


Image Comic-con 15/15

On le sait, Bioware (le développeur) et Electronic Arts (l'éditeur) ont profité de la Comic-Con de San Diego, le week-end dernier, pour donner le coup d'envoi des pré commandes de Star Wars The Old Republic... pour un résultat contrasté.

Selon l'éditeur, logiquement très attentif aux chiffres de vente, les précommandes de SWTOR « surpassent les attentes » et le MMORPG se révèle être « le titre vendu le plus rapidement de l'histoire d'Electronic Arts ». Plus concrètement, dans un entretien accordé à Reuters, Eric Brown (directeur financier chez EA) précise que « le jeu totalise plus de 200 000 pré commandes au cours des cinq ou six jours de vente » et de souligner que « pour EA, le résultat est significativement meilleur que ceux des autres titres du groupe au cours de leur première semaine d'exploitation ».
À titre de comparaison, le CEO John Riccitiello estimait hier soir dans le cadre de la publication des comptes trimestriels de son groupe, que « 500 000 abonnés suffiraient à rentabiliser le jeu et qu'avec un million d'abonnés, le jeu deviendrait une bonne affaire [...] mais ne serait pas transcendant au regard de l'investissement historique du projet ». Et de préciser par ailleurs qu'un « résultat à plus d'un million d'abonnés, approchant le million et demi voire les deux millions d'abonnés, commencerait à ressembler à un très bon investissement justifiant positivement son prix ». Sur un plan purement économique, il faudra donc s'assurer de transformer les 200 000 premières précommandes en abonnés durables et manifestement en séduire encore quelques uns.

Peut-être hors des frontières de l'Occident. Car à ce jour et dans une volonté de procéder « étape par étape », les précommandes de Star Wars The Old Republic ne sont ouvertes qu'aux joueurs des continents nord-américain et européen (à l'exclusion de plusieurs pays de l'est ou du bassin méditerranéen). Au regard de l'engouement pour le jeu, le choix provoque l'ire des joueurs du « reste du monde » (notamment australiens ou asiatiques), au point d'encourager Bioware à s'adresser à eux via un communiqué :

À tous nos fans hors du continent nord-américain et d'Europe,

Nous avons annoncé les détails des précommandes en vue du lancement initial de Star Wars: The Old Republic, et comme vous devez maintenant le savoir, nous avons fait le choix difficile de limiter notre lancement initial. Bioware et LucasArts sont totalement concentrés sur la réalisation d'un jeu et un service exceptionnels. Nous avons décidé de limiter notre capacité de lancement pour nous assurer de lancer une grande expérience de jeu pour tous nos joueurs. L'une des raisons justifiant ce choix est l'incroyable engouement que suscite The Old Republic [...]. Nous sommes résolus à vous proposer un jeu incroyable quand nous étendront nos services, après le lancement, mais dans l'immédiat, nous ne pouvons pas communiquer de dates à ce propos. Nous vous tiendrons informés dès nous aurons plus d'informations quant aux lancements vers d'autres territoires. »

Si certains joueurs devront manifestement encore patienter, gageons que ces autres territoires offriront aussi un certain un réservoir de joueurs pour l'avenir.