Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Signaler une annonce
  • Star Wars The Old Republic : Bioware explique le Commandement Galactique et les Soulèvements de Knights of th... https://t.co/ZlGAmUOdDO
  • Star Wars The Old Republic : Bioware s'attaque aux spammeurs et vendeurs de crédits: Le développeur annonce u... https://t.co/rCzAcERFmW
  • Star Wars The Old Republic : Knights of the Eternal Throne arrive le 2 décembre: La nouvelle extension pour S... https://t.co/sBYRiK6AqL

Une perte de 400 000 abonnés mais une « politique agressive » d'ajout de contenu

Au terme de son premier trimestre d'exploitation, Star Wars The Old Republic compte 1,3 millions d'abonnés (contre 1,7 millions revendiqués au début de l'année), mais EA annonce une « politique très agressive » d'ajout de contenu.

Star Wars The Old Republic

Comme chaque trimestre, Electronic Arts publie ses résultats financiers pour les trois premiers mois de l'année 2012 (plutôt en hausse même s'ils peinent à convaincre les marchés - nous y reviendrons plus en détails). Des résultats attendus avec curiosité par les joueurs puisqu'ils rendent-compte notamment de la popularité de Star Wars The Old Republic, édité par EA.
Et sans doute sans grande surprise (à la fois au regard de la fréquentation des serveurs de SWTOR et des tendances enregistrées par la plupart des MMO sortis récemment), la courbe de population du MMORPG de Bioware est à la baisse, perdant quelque 400 000 abonnés depuis son lancement fin décembre dernier et revendiquant aujourd'hui 1,3 millions joueurs payants (contre 1,7 millions au terme du premier mois d'exploitation et pour 2,4 millions de boîtes vendues au 31 mars dernier). Et si John S. Riccitiello, CEO et directeur exécutif d'EA, ne relève pas la baisse, il préfère souligner que SWTOR s'impose comme le second MMO le plus populaire en Occident (après World of Warcraft), en faisant un titre « solide et rentable ». Et Frank Gibeau de préciser :

« La tendance pour Star Wars est la suivante. Quand nous avons lancé le produit en décembre dernier, c'était un véritable événement. Nous avons attiré plein d'utilisateurs, et avec une marque comme Star Wars, nous avons notamment touché une base de fans hardcore. Mais alors que le service a évolué, nous avons constaté que plusieurs des clients occasionnels initiaux du départ ont décidé de ne pas souscrire au jeu. Mais dans la plupart des cas, nous constatons une très bonne capacité de rétention parmi les core gamers MMO, qui composent une base solide d'environ 1,3 millions d'abonnés. Donc le pourcentage d'abonnés payants depuis le pic [1,7 millions lors du premier mois] a en fait augmenté et les joueurs que nous avons sont tout aussi engagé maintenant que lorsqu'ils ont acheté le jeu à l'origine. Et si vous observez attentivement, nous avons plein de mises à jour qui les fidélisent et qui contribue à faire croître le chiffre. Qu'il n'y a pas d'incompréhension, Bioware entend faire croitre le nombre d'abonnés. Rien que sur ce trimestre, nous avons sorti deux mises à jour majeures conçues pour fidéliser les abonnés et à nouveau, nous avons de nombreux projets pour l'année à venir. Et nous avons aussi enregistré de grands succès avec nos week-ends free-to-play et les offres de parrainages, qui nous aident à attirer de nouveaux joueurs et nous poursuivrons dans cette voie. Et nous prévoyons aussi de nous étendre sur d'autres territoires et d'autres plateformes en Europe et en Asie. Donc nous considérons que nous avons une base très solide et que sur le long terme, elle continuera à croître. »

On lui laisse la responsabilité des calculs, et il poursuit en précisant que l'enjeu de l'exploitation d'un MMO repose sur le rythme des mises à jour et qu'à ce titre, Electronic Arts entend mener « une politique très agressive d'ajouts de contenus pour l'année à venir », notamment axés « sur le PvP, la réalisation d'objectifs et plusieurs fonctionnalités réclamées par les joueurs » (la mise à jour 1.3, manifestement déjà en cours, intégrerait ainsi des fonctionnalités similaires à l'outil de recherches de groupes, par exemple).
Et John Riccitiello précise qu'il « adore » Star Wars, mais que si la licence entre bien dans le Top 10 des licences importantes du groupe, elle n'apparait pas dans son Top 5 (moins importante que les licences Medal of Honor, Battlefield, FIFA, Madden, The Sims ou SimCity), comme pour laisser entendre que les résultats du MMORPG ne sont pas totalement significatifs pour la santé financière de l'ensemble du groupe.

Merci à Andromalius pour avoir partagé cette info sur nos forums !