Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Signaler une annonce
  • Star Wars The Old Republic : Bioware explique le Commandement Galactique et les Soulèvements de Knights of th... https://t.co/ZlGAmUOdDO
  • Star Wars The Old Republic : Bioware s'attaque aux spammeurs et vendeurs de crédits: Le développeur annonce u... https://t.co/rCzAcERFmW
  • Star Wars The Old Republic : Knights of the Eternal Throne arrive le 2 décembre: La nouvelle extension pour S... https://t.co/sBYRiK6AqL

Les « temps sont durs » mais SWTOR conserve « l'une des plus grosses équipes du secteur »

29 mai 2012 à 16:40 | Par Uther | 1001 commentaires

On apprenait récemment que Bioware Austin licenciait une partie de ses effectifs en charge de SWTOR et les serveurs de jeu sont fusionnés. Pour autant, le MMORPG conserve « l'une des plus grosses équipes de l'industrie ».


Image facebook

Récemment, Bioware confirmait une vague de licenciements au sein de son studio d'Austin, en charge du développement de Star Wars The Old Republic (sans communiquer de chiffres, mais certains évoquent le départ de 40% des effectifs du studio) et dans la foulée, le développeurannonce discrètement le transfert des joueurs vers des « serveurs de taille massive » (périphrase désignant peu ou prou une fusion des serveurs actuels afin de regrouper les joueurs restants).
Depuis lors, les observateurs glosent abondamment et s'interrogent sur les conséquences de ce résultat décevant pour l'industrie du MMO - l'exemple de SWTOR pourrait rendre les investisseurs encore plus frileux qu'ils ne sont déjà.

Dans les colonnes de PC Gamer, le lead designer Emmanuel Lusinchi dresse un bref bilan de la situation, concédant que les « MMO sont sans le moindre doute le type de jeux le plus difficile de l'industrie vidéo ludique », a fortiori « quand la situation économique globale est tout aussi difficile ». Il juge logiquement ces licenciements « très regrettables » et « particulièrement difficiles sur le plan humain ». Pour autant, le designer veut se montrer confiant pour l'avenir.

« Nous avons toujours une équipe de développement très nombreuses, sans doute l'une des plus grosses de l'industrie et nous avons des projets très complets et détaillés pour le reste de l'année. Les joueurs ne se soucient pas vraiment de tout ce qui passe en coulisses, mais ils veulent ce pour quoi ils ont payé, c'est-à-dire un service avec de nouveaux contenus, de nouvelles fonctionnalités. C'est ce qu'ils nous demandent et nous les entendons. »

Une première réponse devrait être la mise à jour 1.3 du MMORPG (avec notamment plusieurs fonctionnalités « sociales », comme des outils de recherches de groupe visant à aider les joueurs à trouver des compagnons d'armes). Dans la foulée, les offres commerciales de découvertes (permettant de tester le début du jeu gratuitement le temps d'un week-end) devraient être disponibles en permanence. De quoi sans doute permettre aux curieux de tester le (début du) jeu sans contraintes.