Blog des développeurs : créer le contrebandier

Hall Hood, scénariste en chef, partage un petit peu de ses connaissances sur la création de ces aventuriers spirituels de la République connus sous le nom de contrebandier.

Essayez ce scénario hypothétique … Vous êtes en train de vous la couler douce à la cantina locale lorsque trois mercenaires rodiens à la gâchette facile entament une bagarre avec la plus belle Chevalier Jedi que vous ayez jamais vu. Après que la fumée se soit dissipée, les Rodians sont transportés dehors et la Jedi s'excuse auprès de tous pour la gêne occasionnée. Qu'allez-vous faire :

a) Balancer une vanne pour détendre l'atmosphère.

b) Demander à la Jedi de vous payer un verre pour remplacer celui qui a été renversé durant la bataille.

c) Inviter tranquillement à votre nouvelle amie dans un coin plus à l'écart pour être tranquille.

La réponse est bien évidemment «d) Toutes ces solutions». Comment ça dites vous ? «Toutes ces solutions» ne m'a pas été proposé ? Considérez ça comme une mise en bouche de la façon de vivre des contrebandiers. Il est temps de créer vos propres options et de ne jamais vous limiter à juste une seule. L'adhésion stricte aux règles et lois est quelque chose que les autre gens font. Les contrebandiers font en sorte que les choses aillent dans le même sens qu'eux.

Mais attendez une minute, je peux vous entendre dire «personne n'a jamais flirté avec succès avec un Chevalier Jedi». Ca n'est même pas la peine d'essayer ? Le Code Jedi interdit les romances, ces derniers manient une rhétorique des plus tranchante et ils sont du genre condescendant. Un Jedi n'accepterait jamais une invitation venant d'un marchand indépendant mal fagoté, pas vrai ? Faux ! Les contrebandiers possèdent de remarquable lignes de dialogue afin de draguer des personnes évoluant dans une catégorie supérieure. Il suffit de leur demander.

De tous les scénario de notre jeu, celui du contrebandier a été écrit spécifiquement autour de moments d'humour ou de romance. Si vous jouez cette classe, vous serez capable de dire les choses les plus drôles (souvent aux moments les moins appropriés) et vous trouverez toujours quelqu'un pour trouver votre charme irrésistible. Vous flirterez avec (ou vous moquerez) les plus excitantes personnalités de la Galaxie : barons du crime, joueurs professionnels, chasseurs de primes, sénateurs, nobles, espions, Jedi et parfois même Sith.

Mais nous ne parlons pas uniquement de dialogues pleins de traits d'esprits et de conquêtes romantiques. Les contrebandiers mènent des vies pleines d'aventures trépidantes, acceptant des boulots que personne n'est assez fou pour accepter et refusant d'autre autorité que la leur. Bien sûr ils ne risquent pas leur peau pour rien. A l'inverse des pieux Jedi ou des Trooper fanatiques du devoir, les contrebandiers n'hésitent jamais à réclamer une récompense pour leurs services. La République a besoin de crapules pour frapper un convoi impérial ? Ça semble amusant, s'il y a un profit à la clef. Les Hutts désirent qu'une technologie illégale traverse le blocus militaire , pas de problème, s'ils paient d'avance.

Les contrebandiers travaillent-ils pour l'Empire ? Pas vraiment. Dans l'Empire, le salaire est léger, les horaires sont lourds et les clients radins. L'Empire cherche à contrôler les gens. Si les contrebandiers souhaitaient qu'on leur dise quoi faire, ils se trouveraient un vrai travail.

Tous ces aventuriers spirituels ne sont cependant pas des mercenaires. Certains ont un cœur en or et ne s'inquiètent pas de ne pas recevoir de récompense sonnante et trébuchante. Ces héros des Routes spatiales utilisent leurs talents particuliers pour aider les pauvres et les nécessiteux. Cela ne paie peut être pas très bien, mais les contrebandiers «honnêtes» se font des tas d'amis. Et quand des gangsters aux noms évocateurs tels que «Rogun le Boucher» cherchent à vous tuer, c'est toujours pratique d'avoir quelques connaissances prêtent à vous aider.

Les contrebandiers les plus talentueux s'entourent de compagnons de confiance sachant manier un fusil blaster lorsque les choses dégénèrent. Han Solo avait Chewbacca pour protéger ses arrières et les contrebandiers de notre jeu pourront choisir parmi une brochette de seconds couteaux mémorables.

Cela ne veut pas dire que vous ne savez rien faire par vous-même. Les contrebandiers sont reconnus pour savoir se montrer plus malin et défaire les ennemis les plus puissants. Dans une galaxie remplie de demi-dieux porteurs de sabres lasers pouvant projeter un vaisseaux spatial avec leur puissance mentale, la plupart des gens sous-estiment le gars «ordinaire» seulement armé d'un pistolaser. Grossière erreur . Les contrebandiers sont les meilleurs tireurs de la galaxie et ils peuvent éviter d'être repéré jusqu'au moment de faire une entrée spectaculaire. Quand finalement ils se montrent, ils disposent d'une variété de , comment pourrions-nous dire, mouvements de combat peu orthodoxes qui laissent leurs ennemis titubant. Les Jedi peuvent voir les choses avant qu'elles n'arrivent, mais les contrebandiers tirent toujours les premiers.

The Old Republic ™ est le premier jeu-vidéo Star Wars ™ qui laisse les joueurs vivre pleinement le rêve d'être Han Solo ou Lando Calrissian. Les autres jeux vous laissaient parfois vous engager dans de la contrebande pour de l'argent ou simulaient un personnage scélérat grâce à quelques bonus dans des caractéristiques (NDLR : il parle surement des KOTOR et des personnages de ces jeux ayant la classe "voyou"), mais aucun n'a su retranscrire l'humour, la romance et le plein de fun d'être un contrebandier blagueur triomphant quoiqu'il arrive. Chaque membre de l'équipe de développement du jeu a cherché à créer le meilleur rendu possible pour l'archétype du contrebandier.

 

Nos développeurs chargés des combats se sont retourné les méninges à inventer des pouvoirs qui feraient éclater de rire nos joueurs et leur faire se demander où nous avions été chercher toutes ces idées. Les membres de l'équipe d'animation se sont arrangés pour créer des mouvements spectaculaires évoquant les bravades et réflexes éclairs de Han Solo touchant par trois avec son pisto-laser fois (trois !) Dark Vador sur Bespin. Les développeurs chargés de la conception de l'univers ont créé des tonnes de repaires du crimes et de lieux mal famés, les remplissant ensuite avec les criminels les plus populaires de la galaxie. Les artistes ont inventés les détails qui font toute la différence : du pistolaser au rendu superbe au vêtements tape-à-l'œil qui feraient passer pour minable l'accoutrement de Lando.

Pour finir, l'équipe de scénaristes s'est investie à fond pour inventer des dialogues mordant, d'outrageant personnages et des renversements de situation complètement dingues qui conviennent parfaitement à l'histoire d'un contrebandier. Si vous faites équipe avec un Jedi et un Trooper et que vous discutez avez un PNJ (NDLR : personnage non-joueur), vous aurez toujours les meilleures lignes de dialogues à proposer. Si les autres classes cherchent à gagner quelques crédits supplémentaires, elles seraient folles de ne pas vous laissez négocier.

Eh bien, il semblerait que la cantina ferme. Votre nouvelle amie Jedi a mentionné un travail très risqué et très bien payé dans la Bordure Extérieure. Ces nouveaux moteurs corelliens que tout le monde s'arrache sont chers et les crédits ne poussent pas sur les arbres. En plus le job semble plutôt simple. Qu'est ce qui pourrait mal se passer ?

Source : http://www.swtor.com/news/article/20090807_001

Réactions (59)


Que pensez-vous de Star Wars The Old Republic ?

601 aiment, 272 pas.
Note moyenne : (964 évaluations | 120 critiques)
6,7 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Star Wars The Old Republic
(576 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

961 joliens y jouent, 2371 y ont joué.