L'histoire de Bioware : Dernière partie

La biographie de BioWare se termine ici avec cette dernière partie. Nous parlerons des évolutions intervenues au sein de la firme après ses premiers succès et de l'apparition de nouvelles franchises à succès développées et créées par Bioware.

Bioware a toujours eu (volontairement) du mal à garder des secrets, il n'est donc pas étonnant que des rumeurs apparurent plusieurs mois avant la sortie de Jade Empire. De plus, la société eu un atout quand elle acquit la licence d'Epic alors inédite - l'Unreal Engine 3 - un changement pour une société plus habituée à la construction de ses moteurs graphiques.

Au début la rumeur qui circula était que BioWare allait tenter de faire un FPS / RPG, et la vérité n'en fut pas très éloignée. Mass Effect permettrait au développeur d'aller plus loin dans le territoire de l'action comme jamais il ne l'avait fait avec ses RPG, avec en plus une vue à la troisième personne. Malgré le changement radical de style de combat, Mass Effect fut clairement destiné aux fans de KOTOR, mais cette fois-ci, la marque appartiendrait à BioWare.

Mass Effect 1
Mass Effect 1

Avec Oblivion et Fallout 3, Mass Effect a contribué à ouvrir le genre RPG à un public grandissant qui avait fait ses dents sur les jeux d'action occidentaux et les FPS. De plus en plus il semblait que ces deux aspects pourraient être intégrés sans se compromettre, les attaques étaient encore basées sur les stats, l'équipement et les ressources, mais il y avait un besoin d'exécution et d'interaction plus important.

Mass Effect releva la barre pour le réalisme visuel dans un RPG. Plus que tous les efforts antérieurs de BioWare, l'univers de Mass Effect fut incroyablement détaillé, réaliste et crédible. Cela a également entraîné une dérive vers un jeu plus court, poursuivant ainsi la tendance déjà constatée par les joueurs de console sur les jeux précédents. Cette qualité au détriment de la quantité fut équilibrée par une quantité incroyable de détails dans le background et le scénario du jeu, ce qui permit une très bonne immersion. Malgré cela une grande partie de ceux-ci ne furent pas exploités. Cela contribua également à justifier la décision de faire de Mass Effect une trilogie planifiée.

Mass Effect attira des joueurs de tous horizons. Durant les trois semaines suivant sa sortie, un million d'exemplaires furent vendus, puis il continua sa progression dans le haut des charts jusqu'à l'été suivant. Malgré des bugs et des défauts, l'histoire forte, les personnages charismatiques et l'écriture permirent au jeu d'obtenir des éloges quasi universelles.

Mass Effect 2
Mass Effect 3


Ayant réussi à conquérir le marché des consoles de salon, BioWare eu des vues sur les  consoles portables. L'équipe de BioWare souhaitait élaborer une licence qui fonctionnerait sur la Nintendo DS. Cependant, la possibilité de faire un RPG basé sur Sonic germa dans plusieurs têtes. Bien sûr, il n’était pas impossible d’adapter le hérisson sur une console Nintendo, mais des doutes subsistaient pour savoir si l'univers de Sonic méritait ce genre d'expansion.

Sonic Chronicles 1
Sonic Chronicles 1

La direction de BioWare fût un peu différente des autres RPG, empruntant généreusement dans l'école Japonaise pour la conception. Tout en conservant la patte de Bioware avec les arbres de dialogue et une une vue isométrique qui rappelle ses premiers jeux, ce fut tout de même le premier jeu BioWare à comporter un système de combat complètement séparé du monde. Les éléments de l'écran tactile dans la veine de "Elite Beat Agents" ajoutèrent un peu d'action réflexe dans les combats, mais ne jouaient pas sur les facteurs stratégiques, et restèrent fidèles aux principes du RPG Japonais.

Le nom de BioWare fut assez pour contribuer à la crédibilité du titre, mais les doutes soulevés à propos de l'étrange mariage persistèrent même après la sortie du jeu. La série principale Sonic a attirée des critiques pour plusieurs années pour son expansion dans la distribution et l'histoire, et l'idée d'un jeu qui place cet aspect au centre était problématique. Les tièdes commentaires étaient les pires que les développeurs avaient jamais vu.

Pendant tout ce temps, BioWare avait prévu le successeur ultime de son RPG. Dragon Age a d'abord été annoncé avant l'E3 2004 et présenté comme le successeur à la fois de Neverwinter Nights et Baldur's gate (moins les agaçants frais de la licence D&D bien sûr). Le développement ardu s'effectua pendant plus de 5 ans, évoluant beaucoup en cours de route.

En octobre 2007, Electronic Arts choqua beaucoup de monde quand il annonça son rachat des studios BioWare et Pandemic, scellant le futur de BioWare en tant que développeur multi-plateformes. Le nouveau RPG de BioWare devint une affaire multi-plateformes et subit quelques révisions majeures qui aboutirent sur le jeu que l'on connait aujourd'hui sous le nom de Dragon Age : Origins.

Dragon Age Origins 1
Dragon Age Origins 2


La version PC conserva l'essentiel de sa caméra et de l'interface, et apparait comme la version la plus proche de la vision originale de BioWare. Le multi-joueurs, cependant, fut abandonné dans toutes les versions, et le combat simplifié légèrement du côté des consoles pour un jeu plus orienté action en adéquation avec d'autres RPG contemporains. Une grande partie de la période de développement supplémentaire a été consacrée à ce type de révisions, mais le temps supplémentaire paya les dividendes pour la taille du jeu et les détails.

Dragon Age Origins 3


Les fans de Baldur's Gate saluèrent Dragon Age : Origins comme le retour au classique du genre, et la version PC en particulier rencontra le même genre de commentaires chaleureux que Mass Effect reçu auparavant. Les ventes d'autre part, ont été plus lentes que celles de Mass Effect, mais ont tout de même atteintes plus d'un demi million d'unités en Amérique du nord à la fin du premier mois. Avec un nom comme "Origins", il est évident que BioWare cherche à faire de ces cinq ans un investissement à long terme et de diluer le coût sur plusieurs jeux.

Dragon Age Origins 4

La route du succès

Il semble que BioWare soit inarrêtable. Très bientôt nous en prendrons plein les dents avec Mass Effect 2, certainement le jeu de BioWare le plus attendu à ce jour (NDLR : depuis ME2 est sorti et c'est en effet une merveille, encensée par les critiques), et le troisième épisode est déjà bien engagé. Star wars:The Old Republic, le MMORPG de BioWare issu de sa précédente collaboration avec LucasArts, est en passe de devenir peut être le premier MMO à prendre un gros morceau à Blizzard. Et la saga Dragon Age ne fait que commencer...

Mass Effect 2 1


Une grande partie des succès durable de BioWare est due à la prévoyance de ses fondateurs. Même quand ils étaient parvenus à finir les fondations, même pas sûr de finir leur premier jeu et en bossant leur job le jour, ils pensaient toujours à l'avance leur prochain coup. Maintenant, avec 500 employés à travers trois studios répartis dans deux pays, BioWare a les moyens de réaliser ses grandes ambitions. Tant que le développeur continu de bâtir sur ses succès, affinant ses jeux plutôt que de repartir de zéro, il pourrait se passer très longtemps avant qu'ils obtiennent un échec.

Logo de Star Wars: The Old Republic (noir)

Traducteurs : Thaerim et Arkanssiel

Correcteur : Fartha

Merci à Câïhn pour avoir signalé cet article sur notre forum.

Source : http://uk.pc.ign.com/articles/106/1062743p1.html

Réactions (10)


Que pensez-vous de Star Wars The Old Republic ?

601 aiment, 272 pas.
Note moyenne : (964 évaluations | 120 critiques)
6,7 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de Star Wars The Old Republic
(576 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

960 joliens y jouent, 2367 y ont joué.