Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Signaler une annonce
  • Star Wars The Old Republic : Bioware explique le Commandement Galactique et les Soulèvements de Knights of th... https://t.co/ZlGAmUOdDO
  • Star Wars The Old Republic : Bioware s'attaque aux spammeurs et vendeurs de crédits: Le développeur annonce u... https://t.co/rCzAcERFmW
  • Star Wars The Old Republic : Knights of the Eternal Throne arrive le 2 décembre: La nouvelle extension pour S... https://t.co/sBYRiK6AqL

SWTOR en free-to-play ? Franck Gibeau précise la stratégie d'Electronic Arts

18 juin 2012 à 18:36 | Par Uther | 292 commentaires

Récemment, d'aucuns imaginaient une évolution du modèle économique de Star Wars The Old Republic, évoluant vers le free-to-play. Franck Gibeau clarifie la stratégie d'Electronic Arts et se montre nuancé.


Mise à jour 1.2 de SWTOR

Voici quelques jours, le site GameTM se faisait l'écho (dans un article qui n'est manifestement plus disponible) de propos prêtés à Emmanuel Lusinchi, lead designer de Star Wars The Old Republic chez Bioware, laissant penser que le MMORPG pourrait opter prochainement pour un modèle free-to-play : « nous regardons du côté du free-to-play, mais je ne peux pas vous dévoiler plus de détails... nous devons simplement être souple et nous adapter aux tendances ».
Le propos est évidemment largement commenté depuis, notamment au regard des performances récentes de SWTOR. Le MMORPG, malgré un budget record, accuse une perte de 400 000 abonnés en un trimestre et le studio Bioware procédait récemment à une vague de licenciements au sein de ses effectifs (on sait que parfois, un modèle « gratuit » peut offrir un second souffle à un titre en perte de vitesse).

Dans la foulée de cette première déclaration, Frank Gibeau, patron d'EA Label, se montre un peu plus précis sur la stratégie de son groupe, dans les colonnes de GamesIndustry International.

« Nous sommes vraiment fiers de Star Wars. Nous sommes enthousiastes quant à son lancement et avons collectés des retours très positifs des fans et de nos abonnés. Vous avez raison, [le marché des MMO] est complexe et difficile sur PC notamment à cause de l'offre free-to-play de titres semblables au nôtre comme World of Tanks, League of Legends... WoW peut être téléchargé gratuitement et vous ne payez un abonnement qu'après une certaine durée. Nous en sommes conscients, nous le constatons. »

Mise à jour 1.2 de SWTOR

Faut-il en déduire que Star Wars The Old Republic va opter pour un modèle gratuit ? Pas forcément.

« Nous avons une vision à long terme de ce business, donc nous prenons pleinement en compte les accès gratuits, les versions d'essais gratuites et finalement, un jour, nous pourrions évoluer et adopter ce modèle [free-to-play]. Tout est question de temps et de penser les choses. Nous avons d'ores et déjà un business énorme et nous ne sommesp as dans l'optique d'un changement brutal. Nous avons plusieurs annonces positives comme le fait d'offrir gratuitement les premiers niveaux parce que nos données nous disent que si vous passez les huit ou neuf premiers niveaux, vous resterez avec nous durablement.
Notre stratégie consiste aujourd'hui à ouvrir l'entonnoir pour attirer plus de clients potentiels intéressés par Star Wars TOR, mais pas encore totalement prêts à payer plein tarif. Nous leur donnons la possibilité d'essayer et de dire : "j'ai testé, j'apprécie et je suis prêt à m'engager". [...] Selon nos données, c'est une très bonne stratégie et une bonne tactique. C'est ce que nous proposons, nous avons annoncé beaucoup de contenu à venir, donc nous sommes peut-être là encore pour les dix ans à venir, qui sait ? Nous exploitons toujours Ultima Online depuis 15 ans. Donc nous sommes là pour longtemps et si le business change en accord avec la façon dont le marché réagit, c'est bon pour nous dans la mesure où nous essayons de proposer le meilleur service possible pour nos joueurs »

Manifestement et sans surprise, sans doute ne faut-il pas s'attendre à un changement de modèle économique annoncé du jour au lendemain pour SWTOR. Et pour cause, on sait bien que les MMO free-to-play rentables sont ceux capables de fidéliser les joueurs (très) durablement (plus un joueur joue longtemps, plus il est enclin à dépenser) et la problématique à laquelle Bioware fait face aujourd'hui avec SWTOR est précisément la durée de vie du MMORPG. Gageons donc qu'avant de faire évoluer le modèle du MMO, le développeur s'attachera à en étoffer le contenu.
Pour autant, Franck Gibeau précise que « l'avènement du free-to-play est certainement un changement majeur dans la dynamique du marché PC » et « ne pas croire que l'abonnement est condamné, mais quand vous disposez d'une licence du poids de Star Wars, vous examinez forcément les opportunités de croissances et les différentes façons d'attirer les clients et de les servir au mieux ».