Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Signaler une annonce
  • Star Wars The Old Republic : Bioware explique le Commandement Galactique et les Soulèvements de Knights of th... https://t.co/ZlGAmUOdDO
  • Star Wars The Old Republic : Bioware s'attaque aux spammeurs et vendeurs de crédits: Le développeur annonce u... https://t.co/rCzAcERFmW
  • Star Wars The Old Republic : Knights of the Eternal Throne arrive le 2 décembre: La nouvelle extension pour S... https://t.co/sBYRiK6AqL

Selon John Riccitiello, SWTOR souffre de la concurrence des MMO free-to-play

19 juillet 2012 à 19:12 | Par Uther | 42 commentaires

Selon John Riccitiello, CEO d'Electronic Arts, Star Wars The Old Republic « est un très bon produit Star Wars, mais souffre de la concurrence des MMO free-to-play ». EA explore alors les options susceptibles d'attirer les joueurs.


Opération Hypergates 2

On l'a forcément noté, la situation de Star Wars The Old Republic est contrastée. Le MMORPG de Bioware a perdu 400 000 abonnés lors de son premier trimestre d'exploitation et on attend dans les jours à venir les résultats de son second trimestre. Mais d'ores et déjà, on a noté les vagues de licenciements dans les effectifs de Bioware ou le départ récent de Rich Vogel, jusqu'alors producteur exécutif du MMORPG.

Interrogé lors de la conférence Fortune's Brainstorm Tech par CNBC, John Riccitiello, CEO de l'éditeur Electronic Arts, arrive à « la conclusion que [The Old Republic] est un très bon produit Star Wars, mais qu'un modèle à base d'abonnement est particulièrement difficile dans un monde de [MMO] free-to-play ».
De là à imaginer que SWTOR opte à son tour pour une modèle gratuit ? John Riccitiello reste sur la ligne de Bioware : le studio « explore les différentes options permettant d'attirer plus de joueurs dans le MMO » (comme le fait de proposer les 15 premiers niveaux du MMO gratuitement), mais ne détaille pas ses projets à venir.

Un positionnement qui peine à convaincre les investisseurs puisque la valeur de l'action d'Electronic Arts est en baisse régulière depuis six mois. Pour le CEO, ce constat s'explique non pas par la mauvaise santé financière du groupe (il estime que les résultats d'Electronic Arts sont au rendez-vous, notamment grâce à un catalogue de jeu très varié), mais par la méconnaissance des financiers du marché du jeu vidéo en général et du MMO en particulier. On jugera sur pièce le 31 juillet prochain avec la publication des résultats trimestriels du groupe.