Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Signaler une annonce
  • Star Wars The Old Republic : Bioware explique le Commandement Galactique et les Soulèvements de Knights of th... https://t.co/ZlGAmUOdDO
  • Star Wars The Old Republic : Bioware s'attaque aux spammeurs et vendeurs de crédits: Le développeur annonce u... https://t.co/rCzAcERFmW
  • Star Wars The Old Republic : Knights of the Eternal Throne arrive le 2 décembre: La nouvelle extension pour S... https://t.co/sBYRiK6AqL

Hécatombe républicaine : Bioware procède à une mise à jour d'urgence

19 janvier 2012 à 12:09 | Par Uther | 1005 commentaires

La mise à jour 1.1 de SWTOR, déployée hier, encourageait notamment les affrontements PvP sur la planète Ilum. Un peu trop, sans doute, puisque la faction minoritaire s'est faite laminer. Bioware procèdera donc à une nouvelle mise à jour corrective dans la journée.


Zone de guerre sur Aldérande

Hier, avec le déploiement de son premier patch de contenu (le Soulèvement des Rakgoules), les serveurs de Star Wars The Old Republic évoluait en version 1.1. On sait que l'équilibrage d'un MMORPG est une science délicate, et force est de constater que la moindre modification peut parfois produire parfois des effets inattendus.
Outre de nombreux correctifs, l'ajout d'une zone contestée inédite ou encore la modification des règles d'accès aux champs de batailles (dorénavant, les personnages de bas niveau n'affrontent plus d'adversaires de niveau maximum - et c'est manifestement plutôt apprécié des joueurs), la mise à jour 1.1 devait aussi redynamiser la planète Ilum dévolu au PvP ouvert. Les quêtes locales incitent plus aux affrontements entre joueurs et les récompenses PvP sont plus généreuses.

Peut-être un peu trop puisque l'Empire (la faction dominante sur la plupart des serveurs) a procédé une extermination méthodique des personnages de la République, assiégeant les zones de réapparition, empêchant donc toute contre-attaque de la République (de quoi rappeler quelques souvenirs émus vieux de dix ans aux vétérans de Dark Age of Camelot).

La méthode est évidemment peu appréciée des joueurs victimes de cet assaut, qui s'en plaignent sur les forums officiels, poussant Bioware à réagir longuement : l'équipe de développement se dit « au courant du problème lié à la zone d'Open PvP d'Ilum », estimant que le comportement des joueurs engendre à la fois « d'une expérience de gameplay injuste et déséquilibrée, en plus d'être susceptible d'affecter sévèrement les performances techniques du client de jeu » (et Joveth Gonzalez, chargé de communauté, de préciser que les équipes de Bioware sont « pleinement conscient[es] du comportement des individus ayant tiré un avantage extrême de la situation et qu['elles] évalu[ent] attentivement l'opportunité de prendre des mesures à leur encontre »).
En termes de gameplay, Gabe Amatangelo (Principal Lead PvP chez Bioware) concède que « la mise à jour 1.1 ne fonctionne pas comme prévu » et qu'à ce titre, une mise à jour d'urgence sera déployée dans la journée (les serveurs devraient donc être à nouveau inaccessibles aujourd'hui de 15h à 19h pour son déploiement). Par ailleurs et pour pallier les carences techniques du client, le niveau de population maximum d'Ilum va être abaissé et les gains de Valeur (les récompenses PvP dans SWTOR) seront réajustés pour être dorénavant « limités par joueurs tués, afin d'encourager les joueurs à attaquer des adversaires uniques et non à poursuivre des vendettas ». Bigre.
D'ici là, les joueurs sont invités à ne pas fréquenter Ilum en attendant le déploiement de la mise à jour cet après-midi, alors qu'on indique que le comportement des joueurs sur la planète PvP continuera de faire l'objet d'examens afin d'à nouveau en « modifier le gameplay si nécessaire ».